EDRS, future autoroute spatiale de l’information

<p>Les deux charges utiles de télécommunications en orbite géostationnaire du système EDRS permettront le relais de données bidirectionnelles à large bande entre des satellites en orbite basse (LEO) et un segment sol associé à l’une ou l’autre des charges utiles. EDRS augmentera le temps durant lequel les satellites LEO peuvent communiquer avec le sol, tout en permettant un transfert immédiat de données à large bande vers l’utilisateur. Il offrira aussi la <strong>capacité de reprogrammer ces satellites d’observation de la Terre en quasi temps réel</strong>, afin d’assurer l’acquisition et l’envoi au bon moment d’images à la suite de catastrophes naturelles. Cela aidera les organes d’intervention d’urgence à cartographier précisément les zones sinistrées et à coordonner efficacement les secours. La reprogrammation des satellites LEO et la réception de leurs images ne sont pour le moment possibles que lorsque ces satellites survolent un site géographique spécifique avec une station sol dédiée.</p>

You need to upgrade your Flash Player

This is replaced by the Flash content.

Place your alternate content here and users without the Flash plugin or with Javascript turned off will see this. Content here allows you to leave out noscript tags. Include a link to bypass the detection if you wish.